Actifs atypiques  •   Aménagement territorial  •   Architecture  •   Bail  •   BIM  •   Biodiversité  •   Bâtiment  •   Crise  •   Digital  •   Développement durable  •   Economie  •   Energie  •   En région  •   Espace de travail  •   Fiscalité  •   Flexibilité  •   Formation  •   Friches  •   Gouvernance  •   Grand Paris  •   Grille CIBE  •   Immobilier responsable  •   Implantation  •   Innovation  •   International  •   Juridique  •   Lieux de travail  •   Loi  •   Management immobilier  •   MIPIM  •   Mobilité  •   Métiers  •   Numérique  •   Patrimoine  •   Performance du bâtiment  •   Prestataires  •   RH  •   RSE  •   Réglementation  •   SIMI  •   Stratégie  •   Trophées  •   Utilisateurs  •   Visite de site  •   État

agenda

janvier 2019

L M M J V S D
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
<< décembre février >>

Pour bénéficier de toutes les informations, échanger avec le réseau et participer aux événements de l'ADI, deux solutions
Utilisateur ? devenez adhérent ! Entreprise ? devenez partenaire !


Pour contacter l'ADI
Tél : +33 (0)1 43 80 95 96
Email :

L'ADI en chiffres

  • 400 adhérents
  • 350 millions de m² représentés
  • 35 débats organisés par an
  • 1800 annuaires diffusés
  • 1 observatoire des métiers
  • 1 forum utilisateurs et international
  • 3 pôles veille, études et prospective

Association des directeurs immobiliers > La fonction immobilière > L’évolution de la fonction

L’évolution de la fonction

Peut-on considérer que le métier de Directeur Immobilier est aujourd’hui reconnu en tant que tel ? L’absence de formation, dédiée à ce métier, tend à démontrer le contraire, cependant c’est une vraie fonction de l’entreprise désormais reconnue.

En moins d’une quinzaine d’années, la fonction immobilière s’est totalement transformée. Sous l’impulsion initiale d’enjeux financiers, les projecteurs se sont tournés vers l’immobilier, qui d’un outil de travail devient un actif matériel et immatériel pour l’entreprise. Le mouvement s’intensifie par la création de Directions spécifiques et dédiées, gérant désormais le second ou troisième poste de coûts de l’entreprise ou l’un de ses principaux actifs selon l’angle que l’on choisit. D’enjeux financiers, la fonction immobilière se professionnalise et s’engage vers de nouveaux horizons avec les enjeux environnementaux au sens large. Ainsi la complexité toujours croissante des normes et des réglementations a contribué à la rapide montée en croissance des expertises des acteurs de l’immobilier. En temps de crise, comme les autres fonctions support, la fonction immobilière se structure et se rationalise en profondeur pour gagner en efficacité opérationnelle et renforcer la performance globale de l’entreprise.

Et demain, l’immobilier, qui incarne l’entreprise dans son environnement économique, écologique et social, se doit d’être plus innovant, plus responsable, créateur de sens tout en restant compétitif afin de concilier objectifs économiques, développement durable et nouveaux modes de travail.

Les Directions Immobilières sont désormais partie prenante de la stratégie globale de l’entreprise en intervenant en tant qu’expert mais également comme fonction transverse des projets organisationnels et opérationnels.

RSS
Facebook
Google+
http://www.adi-france.fr/levolution-de-la-fonction/
LinkedIn