26 juin 2024

Sobriété énergétique des bâtiments : les enjeux financiers pour La Poste Immobilier

26 juin 2024 | Lu dans la presse

26 juin 2024
La Poste Groupe

L’obligation réglementaire du dispositif Éco Énergie Tertiaire vise à accélérer la transition énergétique en imposant la réduction progressive de la consommation d’énergie finale dans les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m². Basés sur une année de référence, ces objectifs de réduction sont ambitieux : moins -40 % en 2030, -50 % en 2040 et -60 % en 2050. Dès lors, comment les secteurs de l’immobilier des entreprises et des collectivités locales s’adaptent à cette ambition de décarbonation ? Frédéric Goupil de Bouillé, président de l’Association des Directeurs Immobiliers (ADI), et Philippe Narbout, responsable gestion technique de La Poste Immobilier en Nouvelle-Aquitaine, nous livrent leur analyse et expérience.

L’immobilier professionnel représente un milliard de mètres carrés en France, dont 80 % appartiennent aux entreprises et aux collectivités. “Les enjeux sont colossaux. Le coût de la rénovation énergétique pour se mettre en conformité avec le pallier 2030 du dispositif Éco Énergie Tertiaire est estimé à 15 milliards d’euros par an par le Secrétariat Général à la Planification Écologique (SGPE), contre 4 milliards d’euros investis en moyenne par an actuellement” avance Frédéric Goupil de Bouillé. “Et c’est sans compter les budgets maintenance qui sont rarement déployés pour des raisons d’arbitrage.” La question du financement de la remise à niveau du parc est donc centrale. Pour Frédéric Goupil de Bouillé, la transition énergétique doit être appréhendée comme une opportunité de repenser le parc immobilier en fonction des besoins réels des occupants. “Il s’agit de diminuer la taille du parc, de l’adapter, de le flexibiliser sur le long terme en y agrégeant des services, pourquoi pas via des financeurs, et surtout d’en faire un outil d’attractivité pour les entreprises et les collectivités locales.”

Frédéric Goupil de Bouillé, président de l’ADI

Partagez !

Partagez cet article.