14 novembre 2022

Le portrait de… Lamia Mialet

Innovation/Technologies

Lamia Mialet, présidente de Cozy Air, a reçu en juin dernier le Trophée Innovation 2022 pour sa solution jugée innovante sur la qualité de l’air.
Dédiée aux professionnels, la start up propose d’améliorer la qualité de l’air intérieur grâce à des capteurs d’air connectés et une plateforme de service. Fort d’une expertise de 10 ans dans le domaine de la qualité l’air, Cozy Air associe son savoir-faire avec la data science pour proposer un service connecté unique au monde.

Afin de comprendre les enjeux et leurs impacts sur l’immobilier des entreprises, interview croisée entre la présidente de Cozy Air, Lamia Mialet, et un utilisateur de sa solution, Reynald Sakowicz, Head of Business Line de DEKRA International Division Service

Pourquoi faut-il s’intéresser à la qualité de l’air ? 

Lamia Mialet : L’idée de base de Cozy Air est de pouvoir rendre accessible à tous le sujet de la qualité de l’air intérieur au travers d’une solution associant data, design et expertise en qualité de l’air intérieur. La solution Cozy Air se base sur des capteurs d’air connectés et une plateforme de service. Tout est entièrement développé en interne grâce à un savoir-faire de plus de 10 ans dans la qualité de l’air.

Reynald Sakowicz : La qualité de l’air est un enjeu majeur et DEKRA travaille depuis très longtemps au contrôle de celle-ci. Le besoin évolue et la demande se fait croissante ; il était indispensable d’accentuer la relation entre ventilation/aération et qualité de l’air. Depuis la crise COVID, la population mais aussi le personnel d’entreprise se soucient beaucoup plus de leur santé et ça passe par la qualité de l’air respiré.

Quels sont les enjeux immobiliers liés à une telle problématique ?

LM: La solution Cozy Air agit sur 3 niveaux : les bonnes pratiques, le pilotage des équipements et les recommandations en produits et services associés. Ces actions permettent d’améliorer deux points principaux : le bien-être des occupants et la durabilité du bâtiment. En chiffres, c’est par exemple +60% d’améliorations des performances cognitives, -15% sur les consommations énergétiques des systèmes de ventilation ou encore +3% sur la valeur immobilière.

RS : Les occupants des bâtiments sont de plus en plus concernés par leur qualité de vie et ça passe par la qualité de l’air. Ils veulent savoir si leur environnement intérieur est préservé des polluants pour occuper les lieux en toute sérénité. De plus, les occupants avouent être moins stressés quand ils ont connaissance de la qualité de l’air en temps réel et si tout est mis en œuvre pour assurer un air sain. 

Après du recul avez-vous vu un changement ? Quels sont les futurs enjeux ou l’étape d’après ?

LM : En lien avec notre service HSE, nous avons pu en temps réel et à distance contrôler et agir sur la qualité de l’air dans nos bâtiments. Avec comme objectif la préservation de la santé des collaborateurs et visiteurs. Grâce à l’indicateur lumineux sur le taux de CO2 et l’affichage sur nos écrans d’informations, il y a un changement de comportement des occupants qui sont à la fois rassurés et aussi mieux engagés pour préserver un environnement sain. démarche vertueuse au global

RS : De manière générale, notre démarche qualité de l’air intérieur est vertueuse. En effet, en agissant sur la qualité de l’air intérieur, nous agissons sur la préservation et l’attractivité de nos bâtiments tout en assurant la sécurité environnementale de nos collaborateurs et visiteurs.

Lamia, pourquoi avez-vous choisi de participer aux Trophées de l’ADI ?

LM : Nous avons choisi de participer aux Trophées de l’ADI afin de pouvoir montrer et prouver aux membres de l’ADI qu’intégrer une démarche de qualité de l’air intérieur peut amener de multiple ROI à l’échelle du bâtiment. Et cela avec une solution experte, au design attirant, simple à mettre en place et financièrement accessible. Le trophée Innovation 2022 est une très belle reconnaissance de la part du milieu de la direction immobilière et une magnifique vitrine de notre savoir-faire. Nous avons hâte de pouvoir concrétiser de nombreux déploiements !

Partagez !

Partagez cet article.