Actifs atypiques  •   Aménagement territorial  •   Architecture  •   Bail  •   BIM  •   Biodiversité  •   Bâtiment  •   Crise  •   Digital  •   Développement durable  •   Economie  •   Energie  •   En région  •   Espace de travail  •   Fiscalité  •   Flexibilité  •   Formation  •   Friches  •   Gouvernance  •   Grand Paris  •   Grille CIBE  •   Immobilier responsable  •   Implantation  •   Innovation  •   International  •   Juridique  •   Lieux de travail  •   Loi  •   Management immobilier  •   MIPIM  •   Mobilité  •   Métiers  •   Numérique  •   Patrimoine  •   Performance du bâtiment  •   Prestataires  •   RH  •   RSE  •   Réglementation  •   SIMI  •   Stratégie  •   Trophées  •   Utilisateurs  •   Visite de site  •   État

agenda

mai 2019

L M M J V S D
29
30
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
<< avril juin >>

Pour bénéficier de toutes les informations, échanger avec le réseau et participer aux événements de l'ADI, deux solutions
Utilisateur ? devenez adhérent ! Entreprise ? devenez partenaire !


Pour contacter l'ADI
Tél : +33 (0)1 43 80 95 96
Email :

L'ADI en chiffres

  • 400 adhérents
  • 350 millions de m² représentés
  • 35 débats organisés par an
  • 1800 annuaires diffusés
  • 1 observatoire des métiers
  • 1 forum utilisateurs et international
  • 3 pôles veille, études et prospective

Association des directeurs immobiliers > A la Une > Urgence climatique et politique immobilière des entreprises

Urgence climatique et politique immobilière des entreprises

Comment faire prendre conscience des enjeux climatiques dans les entreprises ? Quel plan d’actions l’entreprise peut-elle déployer pour y faire face ? Comment la stratégie immobilière peut-elle être une clé des défis climatiques ? Quelles sont les contraintes légales ou réglementaires ? Faut-il adapter ou / et atténuer ? A quelle échelle réfléchir et agir ?

La conférence des parties, dite COP, a ouvert ses portes en Pologne dimanche dernier pour sa 24e édition et la réalité du changement climatique n’est plus contestée. Les risques sont connus : hausse des précipitations ou sécheresse accrue, risque d’incendies ou de cyclones, dégradation des ressources halieutiques, fonte des glaciers… Leur impact a été chiffré à plus de 48 milliards d’euros d’indemnisations cumulées versées par les assureurs au titre des catastrophes naturelles entre 1998 et 2013 et près de 2 milliards par an en moyenne sont versés au titre des événements naturels.

Au plan mondial, la COP21 de Paris a déclaré vouloir contenir le réchauffement des températures sous la barre de +2°C, voire +1,5° C. En France, la loi Transition énergétique pour une croissance verte de 2015 fixe des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (- 40 % en 2030), de consommation d’énergies fossiles (- 30 % en 2030) ou d’énergie finale (- 50 % en 2050). L’ambition en matière de trajectoire carbone est de parvenir à une neutralité en 2050.

Des dispositions incitatives ou obligatoires, internationales ou nationales, amènent les entreprises à gérer les risques climatiques. Les investisseurs et les actionnaires sont attentifs aux analyses de risques climatiques et aux plans d’actions adoptés par les entreprises. Il s’agit d’atténuer son empreinte écologique, mais le réchauffement ayant déjà commencé, il faut aussi coter ses risques et mettre en place une stratégie d’adaptation en engageant des mesures de résilience des bâtiments. Un immobilier responsable et résilient se réfléchit en lien avec la politique RSE et à l’échelle de son territoire d’implantation.

Pour aller plus loin Conférence // SIMI 2018

vendredi 7 décembre 2018  de 11 heures à 12 heures – salle 241, niveau 2
Palais des Congrès de Paris (porte Maillot)

RSS
Facebook
Google+
http://www.adi-france.fr/urgence-climatique-et-politique-immobiliere-des-entreprises/
LinkedIn