Actifs atypiques  •   Aménagement territorial  •   Architecture  •   Bail  •   BIM  •   Biodiversité  •   Bâtiment  •   Crise  •   Digital  •   Développement durable  •   Economie  •   Energie  •   En région  •   Espace de travail  •   Fiscalité  •   Flexibilité  •   Formation  •   Friches  •   Gouvernance  •   Grand Paris  •   Grille CIBE  •   Immobilier responsable  •   Implantation  •   Innovation  •   International  •   Juridique  •   Lieux de travail  •   Loi  •   Management immobilier  •   MIPIM  •   Mobilité  •   Métiers  •   Numérique  •   Patrimoine  •   Performance du bâtiment  •   Prestataires  •   RH  •   RSE  •   Réglementation  •   SIMI  •   Stratégie  •   Trophées  •   Utilisateurs  •   Visite de site  •   État

agenda

avril 2017

L M M J V S D
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
<< mars mai >>

Pour bénéficier de toutes les informations, échanger avec le réseau et participer aux événements de l'ADI, deux solutions
Utilisateur ? devenez adhérent ! Entreprise ? devenez partenaire !


Pour contacter l'ADI
Tél : +33 (0)1 43 80 95 96
Email :

L'ADI en chiffres

  • 410 adhérents
  • 350 millions de m² représentés
  • 35 débats organisés par an
  • 1800 annuaires diffusés
  • 1 observatoire des métiers
  • 1 forum utilisateurs et international
  • 3 pôles veille, études et prospective

Accueil > Actifs atypiques

2 mars 2017

Dîner-débat autour de l’immobilier de santé

L’ADI réunit tous les mois trente décideurs immobiliers des entreprises pour débattre d’un thème porté par un intervenant. Jeudi 2 mars 2017 à 19h15 Dîner-débat autour de l’immobilier de santé en présence de Françoise Delettre, Directeur Général d’Icade Santé et Membre du Comité Exécutif en charge du Pôle Foncière Santé Ce cercle est conçu pour faire émerger des idées […]

3 février 2015

Valeur et patrimoine, la gestion des actifs atypiques

Le patrimoine est-il immuable ? Non répondent en chœur ses plus ardents défenseurs. Sinon il meurt. Le transformer revient paradoxalement à le protéger. Et inventer de nouveaux usages à des bâtiments anciens permet de faire revivre des lieux parfois fermés ou abandonnés faute d’utilité urbaine ou immobilière. Cela coûte-t-il plus cher? pas nécessairement. Est-ce plus […]